Concept & Objectifs

Les facteurs de risques liés au mode de vie tels que la consommation importante d’aliments et de boissons néfastes pour la santé, la sédentarité, le tabagisme, l’alcoolisme, les rythmes alimentaires, le stress, sont mis en cause dans l’apparition d’un grand nombre de maladies. Les plus fréquentes sont l’obésité, le diabète, l’hypertension artérielle, les maladies cardiovasculaires, certains cancers, les maladies respiratoires, les allergies.

Afin d’inverser la tendance de ces facteurs de risque qui influencent négativement l’état de santé de la population, où 70% de population polynésienne adulte est en surpoids et 40% d’entre elle présente une obésité, il est nécessaire d’agir sur différents fronts.

Le Ministère et la Direction de la Santé, suite à une évaluation du programme Obésité en 2015, ont considéré la promotion de la santé comme un axe dominant et transversal qui prône des environnements favorables à l’alimentation, à un mode de vie physiquement actif, à la prévention des problèmes reliés au poids, au maintien et à l’amélioration de la santé par chacun.

Le lieu de travail constitue un terrain privilégié pour sensibiliser une partie de la population que sont les salariés. Les salariés passent une grande partie de leur vie sur leur lieu de travail. Les métiers exercés, l’aménagement des lieux ou les conditions de travail sont souvent sources d’inactivité physique, voire de stress. Les pratiques alimentaires sont variées, et la question de la qualité nutritive des aliments consommés au travail est souvent posée.

Il est démontré en effet que la promotion de saines habitudes de vie sur le lieu de travail peut avoir des effets bénéfiques pour améliorer la santé globale des employés, leur bien-être et de façon indirecte la santé des familles, et contribue également à une meilleure productivité de l’entreprise.

Promouvoir la santé au travail est une manière positive pour les entreprises d’optimiser la gestion des ressources humaines et de prévenir les difficultés directement en lien avec l’état de santé des salariés. Il se conjugue avec la performance et la culture d’entreprise.

Objectif :

L’objectif général de la démarche initiée en 2015 par la Direction de la santé, est la mise en œuvre d’actions durables en faveur de la santé des employés et incitant à des comportements de vie sains et le bien-être.

Les actions développées par les entreprises privées et les services publics engagés reposent sur 2 axes principaux, que sont l’alimentation et l’activité physique, afin de :

  • Promouvoir et encourager la consommation d’aliments et de boissons et des habitudes alimentaires favorables à la santé,
  • Promouvoir et valoriser la pratique régulière d’une activité physique.

La Direction de la santé a initié le projet en 2015 et propose un accompagnement pour assurer une démarche interne pérenne et responsable.

image

Charte

La charte de l’ « entreprise active pour la santé de ses salariés » élaborée en 2015 par le Ministère et la Direction de la Santé, comprend 8 articles qui concernent les actions et les principes d’engagement respectifs des directions d’entreprises et des services, participant au objectifs en faveur de l’alimentation, de l’activité physique et du bien-être des employés et de l’organisation.

Huit entreprises privées volontaires et un service public, la Direction de la Santé elle-même, ont signé cette charte.

Ils bénéficient de l’appui d’une équipe professionnelle du Département des Programmes de Prévention de la Direction de la Santé.

Télécharger la Charte « Entreprise active pour la santé de ses salariés »

Charte EA - Signatures

Signataires 2015 :

TSP Air Tahiti Nui Le Méridien
Brasserie de Tahiti Direction de la Santé Polynésienne des Eaux
CPS EDT Intercontinental

Mise en oeuvre : Démarche en 5 étapes

Mise en oeuvre

1. Création d'un Comité Santé

Chaque entreprise/service constitue un comité santé en fonction de son organisation et de son fonctionnement internes.

Représentatif de l’ensemble des employés, il est chargé d’identifier et de mettre en œuvre des actions adaptées au contexte, à l’activité et au personnel de l’entreprise/service afin de promouvoir de saines habitudes alimentaires et la pratique régulière d’une activité physique.

Il est référent du projet « Entreprise active pour la santé de ses salariés ».

Il est le lien avec la Direction de la santé pour relayer les informations, les attentes et les besoins émanant des actions mises en place et/ou programmées.

Composé en général de 5 à 6 personnes,  le comité santé regroupe principalement :

  • Un représentant de la Direction et/ou des Ressources Humaines,
  • Un représentant du Comité d’entreprise (CE),
  • Un représentant du CHSCT,
  • Un représentant des salariés (syndicat, délégué du personnel),
  • Toute autre personne motivée, intéressée par la démarche.

2. Evaluation des besoins et attentes des employés en matière de santé et de bien-être au travail :

L’enquête auprès des employés permet d’établir un état des lieux de la situation initiale et d’identifier les habitudes (habitudes alimentaires, pratique d’une activité physique) et les besoins en matière de santé et de bien-être au travail. Elle permet de recueillir les attentes des employés et d’évaluer l’opportunité de proposer les actions envisagées par le Comité santé.

Le choix de la méthodologie de l’enquête revient à l’entreprise. Son comité santé doit néanmoins tenir compte :

  • des ressources disponibles en interne pour réaliser l’enquête (moyens humains et financiers),
  • du nombre d’employés,
  • de l’organisation générale de l’entreprise ou du service (organisation interne des services, répartition géographique des différentes « antennes »),
  • des outils de communication habituellement utilisés en interne (Intranet, note de service, etc.),
  • de la disponibilité des employés (horaires de travail, planning de vol, etc.),

Un questionnaire de base a été élaboré pour guider les signataires dans la réalisation de leur enquête auprès des employés (consulter la rubrique « OUTILS »).

3. Elaboration d’un plan d’action :

Les résultats de l’enquête guident les membres du Comité santé dans l’identification et le choix d’actions et/ou d’opérations adaptées, cohérentes et efficaces, à mettre en œuvre en priorité.

4. Mise en œuvre et suivi des actions programmées :

Le plan d’actions élaboré par le Comité santé doit être mis en œuvre en respectant l’échéancier établi et validé par ses membres. Il confirme ainsi l’engagement pris par la direction de l’entreprise ou du service.
La communication en interne est essentielle pour promouvoir ces actions et encourager une participation satisfaisante des employés.

5. Evaluation de la démarche proposée

Dans un souci d’efficacité de la démarche, il est indispensable d’évaluer les actions proposées aux employés. Cette évaluation garantit le sérieux et la légitimité de la démarche.

Les membres du Comité santé sont ainsi chargés de déterminer les indicateurs qui serviront à l’évaluation de leur projet.

Des questionnaires d’évaluation sont à votre disposition sur ce site (consulter la rubrique « OUTILS »).